Maman de multiples : peut-on allaiter ?

A l'approche de l'accouchement, les futures mamans se posent toutes la même question : allaiter ou pas ? Le dilemme est encore plus grand pour les futurs parents de multiples ! Ce qui aurait été possible avec un bébé le sera-t-il avec des jumeaux voire des triplés ? Est-ce bien raisonnable d'envisager d'allaiter dans cette configuration si particulière ? Quel rythme adopter pour les tétées ? Sera-t-il possible de les allaiter simultanément ? Comment gérer le bébé qui pleure en attendant son tour ? Voici quelques réponses à ces préoccupations bien naturelles.

Pourquoi allaiter ?

Les bienfaits de l'allaitement pour le bébé sont unanimement reconnus et de plus en plus de médecins le conseillent aux futures mamans. L'allaitement est bon pour bébé donc conseillé aussi aux mamans qui ont eu des jumeaux ou plus.
De plus, l'allaitement procure également des avantages aux mamans ! Par exemple, pendant les premières semaines, il provoque des contractions de l'utérus qui aident celui-ci à se rétracter, ce qui est d'autant plus important pour une naissance multiple qu'il a été plus distendu que pour une grossesse simple.
Jusqu'à six mois, l'allaitement maternel exclusif est le repas parfait pour le bébé. Il lui apporte toutes les vitamines et les éléments nécessaires dont il a besoin pour prendre du poids. A leur naissance, les multiples sont souvent prématurés ou d'un faible poids ; l'allaitement maternel est donc encore plus bénéfique pour ces bébés qui ont besoin d'une nourriture parfaitement adaptée pour s'épanouir rapidement.
Une maman qui allaite produit des hormones qui ont sur elle un effet relaxant. Avec le stress et la nervosité provoqués par deux bébés ou plus qui pleurent au lieu d'un seul, ces hormones vont lui faire beaucoup de bien en la calmant et en la détendant.

Faut-il mieux allaiter simultanément ou pas ?

C'est une question très personnelle pour la plupart des mères et à laquelle chacune répondra à sa manière. Des questions pratiques peuvent être abordées: allaiter simultanément procure par exemple un gain de temps certain et permet de ne pas être obligée de laisser pleurer un bébé tandis que le premier tète. De plus, lors des premiers jours de l'allaitement, si l'un des bébés n'a pas le même réflexe de succion que l'autre, celui qui tète bien va favoriser l'éjection du lait de l'autre sein pour son jumeau. Des jumeaux qui tètent simultanément stimulent la production de lait et celui-ci arrive donc plus vite dans le sein, ce qui permet de les rassasier plus rapidement.
Mais les nourrir séparément laisse à la maman un peu d'intimité avec chacun de ses bébés en particulier, ce qui favorise la création d'un lien très fort. Les allaiter chacun son tour est aussi plus pratique pour certains mamans qui ne sont pas très sûres de la façon d'opérer afin qu'ils prennent tous deux correctement le sein en même temps. Mais pour remédier à ce problème, il y a différentes positions d'allaitement que tout parent de jumeaux se doit d'essayer au moins une fois!
Dans tous les cas, retardez au maximum l'allaitement mixte. Les bébés risquent de délaisser le sein pour n'accepter finalement que le biberon ce qui pourrait conduire à un sevrage plus rapide que souhaité.

Quel rythme adopter ?

Si la tendance actuelle veut qu'on nourrisse le bébé dès que celui-ci le demande, c'est évidemment plus lourd à appliquer pour des multiples, qui ne vont pas forcément pleurer en même temps. Il est donc plus pratique et beaucoup moins fatigant pour une maman de leur apprendre à prendre le sein tous les deux en même temps, même s'il faut pour cela en réveiller un qui ne montre par le moindre signe de faim ! Le temps passé à allaiter sera réduit par deux. Cela n'est cependant en rien une obligation et certaines mamans préfèreront privilégier un allaitement séparé pour mieux profiter de chaque enfant individuellement et créer ainsi un lien unique.

Comment allaiter ?

Comme pour l'allaitement d'un seul bébé, plusieurs positions ont été mises au point pour favoriser l'allaitement de jumeaux. Ces positions (ballon de rugby, madone-rugby ou berceuse) sont assez difficiles à décrire et ne s'improvisent pas ! La centrale des Multiples vous énumère les différentes positions d'allaitement et vous invite à vous les faire expliquer par des mamans les ayant pratiquées.

La position ballon de rugby

La maman tient un bébé sous chaque bras, la main soutenant leur tête. Ils reposent chacun sur un coussin, pour soulager le dos de leur maman.

La position classique

Les bébés sont appuyés sur un coussin ou les cuisses de leur maman. Ils ont les jambes croisées et leur tête repose dans le creux des bras de leur mère.

Un mix entre les deux

Certaines mamans aiment mixer ces deux positions, en prenant un bébé au creux de leur bras, tandis qu'elles placent la tête de l'autre au niveau des jambes du premier, tout en le positionnant sous leur autre bras.

La position parallèle

Il faut pour cela placer le premier bébé en position classique, et installer ensuite l'autre dans la même position et la même direction, mais en le soutenant avec votre main libre au niveau de l'épaule et sa tête.

La position face à face

La maman tient ses bébés l'un en face de l'autre, en les tenant chacun au creux de son bras. Elle est assise et les jumeaux ont leurs pieds sur ses genoux.

Ce qu'il faut retenir

Allaiter des jumeaux est tout à fait possible mais ne s'improvise pas. Si vous avez décidé de relever le défi il est indispensable de bien vous renseigner sur les bonnes pratiques de l'allaitement avant votre accouchement, pour mettre toutes les chances de votre côté. N'hésitez pas à contacter l'association Jumeaux et plus de votre département. La plupart d'entre elles ont des référentes allaitement qui ont pratiqué un allaitement de multiples et qui pourront vous conseiller et vous soutenir. Vous pourrez également vous procurer auprès de toutes les associations départementales un livret « Allaiter des multiples » très complet, véritable sésame sur le chemin d'un allaitement réussi.